La Saga du Lagon Bleu

Vendredi 09 Août c’était la Saint Amour. Je m’en suis rendu compte en griffonnant sur mon agenda un personnage sur une île déserte. Je me suis alors souvenu d’un film que j’avais vu il y’ a longtemps. Il s’agissait du film : « Le lagon Bleu ». Rien que pour la nostalgie, j’ai regardé le film annonce sur internet. Et finalement, j’ai un peu rigolé car, il faut bien l’avouer c’est bien niais! Donc voilà l’origine de cet article.

Le lagon Bleu ( « The blue lagoon ») est à la base un roman datant de 1908, écrit par l’Irlandais Henry De Vere Stacpoole. Ce roman a connu deux suites s’intitulant « The Garden of God » publié en 1923 et The Gates of Morning en 1925.

 The_Blue_Lagoon_Stacpoole

L’ histoire se passe pendant l’époque victorienne. Pour situer cette époque, il s’agit de la révolution industrielle (machine à vapeur, à textile…) au Royaume Unis. C’est à cette époque que de nombreux chercheurs ont défendu des théories de géologie et paléontologie. Par exemple c’est à cette époque que Charles Darwin publie l’Origine des espèces (1859). C’est aussi l’époque du roman, mais aussi celle de Charles Dickens (1812-1870), ou encore Oscar Wilde (1854-1900). Par ailleurs, Sir Arthur Conan Doyle publie en 1887 les aventures de Sherlock Holmes.

C’est donc à cette époque, qu’un bateau naviguant dans le pacifique sud à destination de San Francisco fait naufrager deux jeunes enfants (Richard et Emmeline, deux cousins) et le cuisinier du navire sur une ile, à la suite d’un incendie. Le cuisinier, Paddy Button, assume alors la responsabilité des deux enfants (les deux enfants ont été séparés de leur père et oncle, parti sur un autre canot de sauvetage). Paddy veille également à leur éducation. Mais voilà, celui-ci meurt un jour dans un accident. Les deux cousins sont livrés à eux même. Ils ont du apprendre à vivre seul dans cette nature isolée du reste du monde, ont du construire une cabane… Les années passent et ils deviennent assez grand pour s’éprendre l’un de l’autre. Ils ont même eu une enfant et apprennent à l’ élever comme ils le peuvent. Leur plus grande aventure commence vraiment à partir de ce moment. Alors pour ceux et celles qui n’ont pas lu, ni vu les différentes adaptations cinématographique je n’irai pas plus loin (promis!).

 le lagon bleu 1923 by W Bowden and Dick Cruickshanks

Concernant les adaptations cinématographiques, il y en a eu trois, dont deux suites et une pour la télévision anglaise en 2012. Les trois « lagon bleu » furent :

 

The Blue Lagoon (1923), film muet réalisé par W. Bowden and Dick Cruickshanks, avec Molly Adair and Dick Cruickshanks.

 

The Blue Lagoon (1949), réalisé par Frank Launder, avec Jean Simmons and Donald Houston.

Le lagon Bleu (1980), version la plus connue, réalisé par Randal Kleiser, avec Brooke Shields and Christopher Atkins

Pengantin Pantai Biru (The Bridegroom of Blue Beach datant de 1983), un film indonésien.

Et les suites :

 

Retour au lagon bleu (Return to the Blue Lagoon) sous la direction de William A. Graham en 1991, avec Milla Jovovich et Brian Krause. Il est produit par celui qui a réalisé la version de 1980 du Lagon Bleu.

Les naufragés du lagon bleu sorti en 2012 pour la télévision américaine reprend la thématique de l’œuvre originale en l’adaptant aux réalités contemporaines.

En 1982, le film Paradis s’inspire de l’œuvre originale : Deux enfants voyagent avec une caravane entre Bagdad et Damas lorsque des brigands les attaquent. La jeune fille est menée de force dans un harem d’où elle s’échappe, et les deux enfants vivent une aventure idyllique dans une oasis.

 

J’arrive à la fin de l’article et je me demande encore à ce stade, pourquoi l’avoir écrit? Eh bien je n’en sais trop rien, peut être parce que « le lagon bleu »(1980) fait parti de ma vidéothèque – bien que ce film ne soit pas mon préféré – mais c’est l’été et ce titre je l’aime bien!

Bon été!

 

 

Photo du profil de Eric

À propos de Eric

Président et fondateur de l'association CINEK.
Cette entrée a été publiée dans CINEK Création et Diffusion, Cinéma, Littérature, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire

Votre commentaire